Comment booster le référencement SEO de votre site WordPress ?6 mins de lecture

Apprenez à optimiser vos contenus pour performer sur Google avec WordPress

Comment booster le référencement SEO de votre site WordPress ?6 mins de lecture

WordPress est un formidable CMS. Facile à prendre en main, il permet notamment de propulser des plateformes de marques complexes et optimisées. WordPress est surtout performant pour les blogs. Découvrez les astuces pour booster le référencement de votre site WordPress.

WordPress, le CMS le utilisé au monde

Vous avez donc décidé d’utiliser WordPress pour lancer votre blog? C’est un très bon choix puisque WordPress est le CMS le plus utilisé au monde. D’après W3Techs, WordPress est le CMS le plus populaire au monde avec 34% de parts de marché.

– Graphique WordPress parts de marché 2019 (Source : Kinsta)

Ce qui fait la popularité de son CMS? Sa prise en main rapide par les profils non techniques mais aussi sa facilité concernant l’optimisation de son socle technique et du contenu grâce à des extensions comme Yoast!.

Dans cet article, on vous propose les tips les plus utiles pour faire de votre plateforme de marque, un outil optimisé pour les moteurs de recherche et optimiser sa conversion.

Renseigner les méta données avec l’extension Yoast

Yoast est sûrement l’extension la plus populaire sur WordPress concernant les problématiques SEO. Sa facilité de prise en main et la compréhension des données à optimiser fait de Yoast l’extension N°1 SEO au sein de l’écosystème WordPress.

Yoast étant un plugin, il est donc nécessaire de le rechercher via le répertoire des extensions de WordPress puis de installer. Une fois réalisé, vous pourrez ensuite optimiser vos balises Title ainsi que les meta-description de l’ensemble de types de contenus : pages et articles. Vous pouvez également réaliser cela avec vos types de contenus personnalisés si vous en avez sur votre site.

Pour réaliser cela, passez en revue toutes vos pages ainsi que vos articles et optimisez l’ensemble de balises metas. Vos méta-description doivent être unique pour chaque page et article.

La bonne pratique concernant la rédaction de la balise Title est que celle-ci doit présenter la thèmatique générale de la page concernée et contenir un mot clé spécifique et adapté. Concernant la meta-description, celle-ci doit faire environ 155 caractères mais elle peut être plus longue et ne pas dépasser 300 caractère. La méta-description doit être informative, bien rédigée afin qu’elle puisse renseigner le visiteur et l’attirer sur votre site web. La méta-description est le contenu qui dans les résultats de recherches.

meta description site web

Exemple de la meta-description du logiciel PayFit

Cette meta-description pour être pleinement optimisée doit contenir un mot clé, qui pourra être recherché par les internautes et donc mis en valeur par Google dans ses résultats de recherche (SERP). (en gras).

Interface de gestion des meta données avec Yoast

Installer un plugin de cache pour optimiser les temps de chargement

La vitesse de chargement d’un site joue un rôle clé dans son indexation. Les plugins de cache permettent d’augmenter la vitesse de chargement des sites en mettant diminuant les requêtes côté client (front-end) et côté serveurs. Les ressources mise en cache permettent donc de s’afficher plus vite pour les utilisateurs et accélèrent la vitesse de chargement du site. Les meilleurs plugins de cache sur WordPress sont les suivants :

WP Rocket (Payant)
WP Total Cache (Gratuit)
WP Super Cache (Gratuit)

Veiller à une structure d’URL SEO-Friendly

Les permaliens jouent un rôle clé également dans l’optimisation du référencement naturel de votre site. Une structure optimisé pour les moteurs de recherche vous permettra de faciliter l’indexation de votre site Internet.

A l’installation de WordPress, par défaut, la structure des permaliens n’est pas du tout optimisée. Elle contient généralement des paramètres et un ID ressemblant à cela : https://monsite.com/?p=123. Cette structure est très mauvaise pour le référencement. Généralement, dès l’installation de WordPress il est recommandé de les changer immédiatement en vous rendant dans Réglages > Permaliens.

Astuce : Découvrez cette ressource précieuse 
sur le sujet de la structure des permaliens dans WordPress

La bonne pratique est que L’URL de vos pages doivent normalement disposer d’un texte optimisé et lisibles avec mots clés. Dans l’interface d’administration du CMS, vous avez la possibilité de définir comme URL le nom de la page, donnant par exemple la structure suivante https://monsite.com/services/

Gestion de la structure des permaliens dans WordPress

Compression et redimensionnement des images

Le poids
Le poids des images est également un critère d’indexation clé puisqu’il influe sur la vitesse de chargement du site Internet. Aussi, veiller à avoir des images optimisés en poids (et sémantiquement) constitue un élément important.

Avant de charger vos images dans la bibliothèque des média, il est fortement recommandé de optimiser le poids de vos images avec des outils en ligne comme imagecompressor ou imagify . Vous pouvez également avoir recours à des extensions comme EWWW Optimizer qui pourront se charger d’optimiser directement les images importées via la bibliothèque des média dans WordPress.

Les dimensions
La plupart du temps les thèmes WordPress affichent les images à des tailles définies par le CSS du thème ou des Widgets. Les thèmes premium ne sont pas ceux qui appliquent forcément les bonnes pratiques en terme d’optimisation. Souvent, les gestionnaires de contenus importent des images souvent trop grandes sans prendre le temps de les optimiser. Si une image trop grande n’est pas très grave, c’est la répétition et l’ajout de ces ressources trop grandes qui peuvent ralentir le chargement du site web. Pour vérifier la taille des images ainsi que leurs poids n’hésitez pas à utiliser GTMetrix ou PingdomTools.

Passer son site en https

Les données et la sécurité des internautes est un enjeu important pour Google. Naturellement, Google a intégré à de son algorithme cette dimension et est donc devenu un des critères d’indexation les plus importants. Pour passer votre site en https, faites l’acquisition d’un certificat SSL via votre hébergeur et activez-le sur l’ensemble du domaine. Depuis la version 4.5 de WordPress le support du https a été intégré et s’active très facile. Pour réalisez cela, rendez-vous dans votre tableau de bord, allez dans l’onglet “Général” et ajoutez à votre url le “s” pour que votre url ressemble à https://monsite.com. Vous serez ensuite déconnecté automatiquement de votre interface d’administration, reconnectez-vous simplement et votre site sera désormais sécurisé. Pour rappel :

Securisé: https://monsite.com
Non Securisé: http://monsite.com

Gestion des réglages dans l’interface d’administration WordPress

Je suis le CEO & Co-fondateur d’AnatoleTools & membre du board à Le Garage Paris. Sur ce blog apprenez à vous réinventer et à proposer de nouveaux services grâce au numérique. Je présente des stratégies de marketing digital que j’ai testées, enseignent et j’y partage aussi quelques analyses, découvertes de stratégies inspirantes et efficaces. Vous trouverez des ressources, formations, outils et techniques de marketing digital pour le secteur culturel.